HCR, Marquez et le championnat 2022



Alors que le championnat du monde moto faisait halte en Indonésie, les catégories moto3, moto2 et motoGP ont vu leurs résultats nous promettre de très belles courses pour la saison 2022.


gif

Si les courses de Moto3 et Moto2 se sont déroulées sous une météo clémente, les spectateurs et les pilotes du MotoGP ont dû faire preuve de patience pour en découdre sur une piste adhérente malgré la pluie. Un paradoxe qui s’explique par un revêtement récent ainsi qu'une haute température de l’asphalte maintenue par une chaude pluie tropicale.


Je ne reviendrai pas sur les classements disponibles sur vos plates-formes préférées, je me contenterai de citer les vainqueurs; en Moto3 l’Italien Dennis Foggia avec le team Leopard, en Moto2 le Thaïlandais Somkiat Chantra avec le Honda team Asia et en MotoGP le Portugais Miguel Oliveira sur KTM qui a démontré des qualités complètes de pilote, inscrivant sa machine dans les courbes en effleurant ses sliders sur les cordes des trajectoires malgré les conditions météo.


Je m’efforcerai de commenter le forfait de Marc Marquez qui aura vécu un week-end noir au point que je m’interroge sur son avenir en compétition. Ses qualités de champion et de pilote ne sont pas contestables, à tout le moins aucun concurrent n’a trouvé en course la manière d'assoiffer son besoin de victoire, son talent de metteur au point et de finisseur.

Si Marquez a manqué ses qualifications, c’est sa chute au warm up le jour de course qui est révélatrice. Il est difficile de l’extérieur de comprendre si la coupure moteur est due à une panne ou si le pilote n'est toujours pas en mesure de mener un week-end de course.


Tout au long du week-end on a pu remarquer le redoublement d’efforts déployés par Marquez pour occuper le terrain et tenter de rivaliser avec les autres concurrents sur une machine visiblement taillée pour ses qualités exceptionnelles de pilotage mais qui ne semble pas répondre de manière satisfaisante aux commandes du génie de Cervera.


Après deux ans de disettes qui ont vu Joan Mir et Fabio Quartararo conquérir les titres mondiaux 20 et 21, le retour du septuple champion du monde semble ne pas être au programme du début de saison 2022. Dès la fin de la course de Mandalika, je m’interrogeais sur les probabilités de le voir remonter sur sa RC213V et son absence semble se concrétiser, Marquez regardera la course du 03 avril depuis les stands, laissant le champ libre à Stephen Bradl sur le deuxième guidon du HRC en Argentine.


Pour le spectacle et l’intérêt du championnat, je me demande si l’effort ne doit pas être mis sur les qualités de la Honda afin de permettre à un autre pilote de jouer les lièvres et mener à nouveau une lutte à trois. À moins que KTM se hisse en haut de la hiérarchie au point d’éclipser la manufacture d’Asaka.


Lien https://media3.giphy.com/media/Y3swN0kLKF0OuczR9T/200w_d.gif?cid=e2a3cbdetkyo3v3u9z4m4vkuwzzl7gbz0ss6ae6ctmi2layr&rid=200w_d.gif&ct=g



Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square