Please reload

Posts Récents

Fond2Six : Une émission de radio 100% genevoise et 100% Moto

February 1, 2020

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

Interdiction des moto de plus de 95db(A), ne tombons pas dans le piège de se désolidariser.

July 16, 2020

 

 

Il y a quelques semaines, nous apprenions que la conseillère nationale socialiste Gabriela Suter a mis sous toit une initiative parlementaire visant à interdire les motos qui émettent plus de 95db à l’arrêt. À cette mesure, elle en ajoute aussi une autre qui vise à créer la base légale pour amender un motocycliste sur la base d’un contrôle radar.

 

Suite à cette annonce, j’ai lu ici et là, un certain nombre de personnes dire « Je suis motard mais… » et qui se disaient que finalement, vu le nombre de KEKE (sic) qui roulent en libre et qui se sentent des érections (sic) quand ils font chier les voisins ! Si, en dehors de la forme hautement misogyne de ce genre de déclarations, on peut être tenté de se dire que c’est pas faux, si comme moi, vous roulez une moto complètement en règle, c’est exactement le piège tendu par Madame Suter et dans lequel il est indispensable de ne pas tomber. Dans le cas contraire, il se pourrait bien qu’un jour, on se réveille sans plus pouvoir rouler autrement que sur un truc électrique avec une autonomie de 100km… Adieu belles aventures à moto. Voici pourquoi.

 

Premièrement, il faut rappeler que les émissions de gaz d’échappement et de bruit sont régies par des normes européennes ou suisses selon les cas. Le problème est donc assez simple. Vous avez une moto, soit elle est en règle, soit elle ne l’est pas. Les « Keke » comme le disent certains sont déjà passibles d’amendes ou de confiscation du véhicule suivant les cantons. À Genève, circuler avec une moto pourvue d’un échappement non homologué vous coutera la modique somme de 700.- pour une première fois et plus en cas de récidive. Les autres « Keke » plus malins qui roulent homologués mais qui « tapent des rupteurs » pour appâter la donzelle tel le brâme du cerf en rut, eux aussi sont amendables. Le droit suisse prévoit en effet que toute personne qui causerait un bruit excessif inutile sera passible d’amende. Donc pour les « Keke », Madame Suter ne changera rien, les mesures existent déjà et soit elle les ignore, auquel cas, il est important qu’elle se renseigne avant de lancer des consultations pour rien avec nos impôts, soit elle les connaît, comme je le pense, et sa cible n’est pas eux mais bien nous tous !

 

Avec ce projet de loi, s’il est accepté, ce ne sont pas des motos non homologuées qui ne rouleront plus ! Elles, elles sont déjà interdites. Ce ne sont pas des idiots avides de burns et de rupteurs qui seront touchés. Eux, leurs procédés sont déjà interdits. Non, ce projet de loi va mettre hors la loi des motos en règle, légales, homologuées et non modifiées. Du jour au lendemain, toute une partie des motos en circulation seront interdites. C’est très grave. Les normes sont décidées par des experts qui prennent en compte les contraintes techniques de la mécanique. Si elles sont là, ce n’est pas pour rien.

 

On peut ensuite se demander pourquoi 95db et pourquoi pas 100 ou 80… Vous ne trouvez pas ? Normal, il n’y a pas de raison… Elle s’est juste inspirée des mesures autrichiennes qui vont tuer nombre de bars, hôtels et restos du Tyrol pour des délires éco-socialistes.

La vérité sur ce projet, c’est que son but est d’ouvrir une brèche pour progressivement interdire ce symbole de liberté qu’est la moto. Liberté, comme chacun le sait, insupportable aux milieux de gauche et aux écologistes qui sous couvert de protection de la nature, veulent nous forcer à tous être à vélo et à avoir des toilettes sèches.


Si ce projet de loi passe, demain, ils en passeront un autre qui mettra une norme à 85db et après demain à 70… C’en sera fini de la moto.

 

Amis motards, soyez lucides. Ne pensez pas que c’est tant mieux pour les « Keke », c’est une grave erreur, ça ne changera rien pour eux. Ce projet de loi est une attaque en règle contre notre passion et contre les gens honnêtes qui roulent des motos d’origine ou du moins complètement réceptionnées (?). Il est important de lutter contre par tous les moyens qui s’offriront à nous. Il est également important de le faire de manière unie. Toute division sera exploitée par nos adversaires. Nous avons à faire à des gens pour qui la loyauté est une valeur totalement étrangère. Si vous voulez encore rouler dans 20 ans, c’est maintenant qu’il faut se réveiller ! 

 

                                                                                                               Aristos Marcou 

                                                                                                                   Président

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags