Please reload

Posts Récents

Fond2Six : Une émission de radio 100% genevoise et 100% Moto

February 1, 2020

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

Coupe de France Promosport 1000 : compte rendu de Greg Monaya au circuit Pau Arnos, les 23 et 24 juin !

July 24, 2018

Nous avons commencé les essais libres les jeudi et vendredi. Ne m'entraînant que durant les week-ends de courses, le but était d'enchaîner les tours pour me remettre le circuit en tête et tester les limites de la moto.

Tout s'est passé pour le mieux et malgré des pneus très usés (économies oblige), j'ai réussi à battre mon record personnel de l'année précédente d'une seconde, ce qui ne me laissait présager que du bon pour la suite.

 

Le samedi, c'est le début des soucis. Après le nettoyage de la moto du vendredi soir et le changement de pneu, j'ai remarqué en démarrant la moto pour partir aux qualifications que mon assistance électronique ne fonctionnait plus, sans savoir pourquoi. 

Pour couronner le tout, j'avais mis une couronne d'un diamètre supérieur pour gagner en accélération.

Je m'attendais à améliorer mon chrono de la veille avec les pneus neufs. Malheureusement, le changement de couronne a rendu la moto beaucoup trop vive et le temps d'adaptation de ma conduite m'ont à peine permis d'égaler mon chrono de la veille.

Le résultat fût loin de mes attentes, ne m'étant qualifié qu'en 28ème position.

 

Au vu du nombre d'abandons avant la course, la demi-finale du samedi après-midi s'est transformée en finale permettant de marquer des points. 

La conséquence ? Ce n'est pas le résultat de la demi-finale qui définissait notre place sur la grille de départ, mais la qualification et cela pour les deux courses !

 

Finale 1, la souffrance :

J'ai eu la chance de bénéficier d'un massage avant la course, avec une crème chauffante. Malheureusement, ma peau a fait une réaction inattendue et j'ai commencé à sentir des brûlures intenses aux bras et aux genoux. 

La course a été avancée et je n'ai pas pu aller me doucher pour enlever le produit de massage.

Plus le temps avançait, plus la douleur était intense, comme si un briquet était allumé sous ma peau. 

A peine le tour de chauffe commencé, lorsque j'ai posé le  genou au sol la première fois, j'ai senti que la course allait être longue... très longue ! Avec les larme aux yeux et un sentiment d'être sur le bûcher.

 

J'ai tenté de mettre mon cerveau sur "off" et je suis donc parti en 28ème position, sans assistance électronique, avec l'avantage de n'avoir aucune pression sur les épaules. Sous une chaleur étouffante (environ 35 degrés), j'ai pris un excellent départ qui m'a permis de gagner plusieurs places. Suite à un accident survenu peu après et un drapeau rouge ayant arrêté la course, nous avons dû effectuer un deuxième départ qui était dans la lignée du premier, parfait.

La course s'est déroulée sans accrocs et j'ai pu terminer en 18ème position. 

Point très positif, encore une amélioration d'une seconde sur mon meilleur temps, soit 2 secondes de gagnées par rapport à l'année passée ! 

 

Finale 2 :

On prend les mêmes et on recommence, sans la crème chauffante. Départ en 28ème position, on ouvre les gaz en grand, on dépasse... et on manque de percuter le copain de la moto n°18, victime d'une panne sur sa Yamaha.

 

Le reste de la course était composée de batailles et de dépassements, jusqu'à terminer 16ème, aux portes de points ! Et il ne manquait pas grand chose pour aller décrocher ce point de la 15ème place.

 

Ce fût donc malgré tout une bonne course, pleine d'engagement. 

La moto fonctionne bien et la "panne" électronique a été trouvée en moins de 2 minutes par Profil Motos (merci Cédric !) à mon retour. Il s'agissait simplement de la coupelle situés sur la roue arrière (qui permet à l'électronique d'analyser la vitesse de rotation de la roue) qui avait été tordue au changement de pneu.

L'humain est moins fiable que la moto ;-)

 

La prochaine course aura lieu sur le mythique circuit du Mans. J'ai déjà hâte de rouler sur ce superbe tracé et de faire rugir le moteur V4 de l'Aprilia !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags